Découvrez le roman : le contexte environnemental

En plein verdure

Pieve a Elici (Lucca), Ă©glise de S. Pantaleone.

L’isolement de certains édifices sacrés médiévaux est parfois justifié par la nécessité d’occuper une position barycentrique par rapport au territoire environnant : cette typologie concerne les églises dont dépendaient d’autres édifices sacrés et leurs centres habités, comme dans le cas des pièves, où les habitants du lieu et des alentours se rendaient pour accéder au rite du baptême ou lors d’événements particuliers du calendrier liturgique.
Certains édifices sacrés situés dans une position reculée, par exemple sur une hauteur dominant le territoire, jouent au Moyen-âge un rôle stratégique et militaire : c’est dans ces cas que l’on remarque la préexistence du clocher par rapport à l’église, pour souligner son rôle de tour de contrôle et de signalement.
En particulier, l’isolement des églises monastiques par rapport aux centres habités, répondait à une stratégie de défense contre les ennemis et les eaux de la plaine et à l’exigence d’exploiter au mieux les ressources naturelles (pierres, bois, eau) des grandes possessions à la fois : la position privilégiée était donc la mi-côte des pentes.

L'époque du roman

 

LES ÉGLISES ROMANES RELATIVES AU CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL