VOYAGE DANS LE ROMAN

Itinéraire roman de la Province dÂ’Oristano

<p>Les collines s&rsquo;alternent aux plaines dans la r&eacute;gion du Campidano du nord, un zone d&rsquo;&eacute;levage et de cultures, surtout d&rsquo;orangers et d&rsquo;oliviers, mais aussi d&rsquo;oasis d&rsquo;un grand int&eacute;r&ecirc;t naturel. C&rsquo;est le cas de S'ena Arrubia et de l&rsquo;&eacute;tang de Marcedd&igrave;, o&ugrave; l&rsquo;on peut encore observer des ph&eacute;nicopt&egrave;res, des cormorans et des h&eacute;rons. &Agrave; Oristano, l&rsquo;ancienne capitale du judicat d&rsquo;Arbor&eacute;e, &agrave; Carnaval on peut profiter de la Sartiglia, une joute introduite vers le milieu du XIVe si&egrave;cle &agrave; l&rsquo;occasion des noces du juge Mariano II. Pendant le tournoi, suivant la tradition, on arr&ecirc;tait une bonne ann&eacute;e pour la r&eacute;colte sur la base du nombre d&rsquo;&eacute;toiles enfil&eacute;es par le chef de course et les autres cavaliers. La zone offres une vari&eacute;t&eacute; d&rsquo;&eacute;v&eacute;nements int&eacute;ressants tout au long de l&rsquo;ann&eacute;e. Un symposium de deux jour sur le jardinage est organis&eacute; &agrave; Millis au d&eacute;but du printemps. Pendant l&rsquo;&eacute;t&eacute;, &agrave; Masullas, on trouve une s&eacute;rie d&rsquo;&eacute;v&eacute;nements comprenant des expositions et des spectacles ; au mois de juillet, &agrave; Santa Giusta, on peut assister &agrave; la R&eacute;gate de is fassois, une f&ecirc;te populaire qui se d&eacute;roule sur les bords de la lagune. La f&ecirc;te la plus importante d&rsquo;Usellus se d&eacute;roule tous les premiers dimanches du mois, lorsqu&rsquo;une procession accompagne la statue de Sainte Lucie da la paroisse jusqu&rsquo;&agrave; la petite &eacute;glise qui se trouve sur le haut plateau pr&egrave;s du village. Il vaut &eacute;galement la peine de signaler le Festival des vins nouveaux de Sardaigne, qui a lieu chaque ann&eacute;e &agrave; Milis dans la premi&egrave;re d&eacute;cade de novembre.</p>

L’actuel territoire de la province d’Oristano, appartenait au Moyen-âge au Giudicato d’Arborea, qui du point de vue de la répartition ecclésiastique était divisé en trois diocèses dépendant de trois cathédrales : Santa Maria à Oristano, San Pietro à Terralba et Santa Giusta à Santa Giusta. Ce monument, qui est au cœur de l’itinéraire, compte parmi les plus importants du panorama roman italien.
Autour du territoire, une série de petits édifices méritent le détour : des églises de San Paolo à Milis et Santa Sofia à San Vero Milis au nord d’Oristano, aux églises de San Leonardo di Masullas à Marmilla et Santa Reparata di Usellus, au sud-est du chef-lieu. 

Carte itinéraire

Structures d&#039;accueil1738|1739 [2]

Art et culture1550 [1]

Artisanat et produits typiques1526 [1]

Centres culturels1574 [1]

Cin&eacute;ma et th&eacute;&acirc;tre1598 [1]

Nature et bien-&ecirc;tre1622 [1]

Restaurants1665|1666 [2]

Loisirs1695 [1]

 

LES ÉGLISES DE L'ITINÉRAIRE

 

AUTRES ITINÉRAIRES DE L'ENDROIT