VOYAGE DANS LE ROMAN

Itinéraire roman de la Sardaigne nord-est

<p> </p><p>Cet itin&eacute;raire concerne l'une des zones les plus fr&eacute;quent&eacute;es et moins connues de l'&icirc;le. La Costa Smeralda est en effet depuis longtemps une destination convoit&eacute;e par les touristes, mais si on sait beaucoup de la c&ocirc;te bien &eacute;quip&eacute;e il est juste aussi de dire quelques mots au sujet de la nature non contamin&eacute;e des montagnes granitiques et des fonds de la mer. En particulier la R&eacute;serve Marine de l'&icirc;le Tavolara se caract&eacute;rise par le spectacles exceptionnel de ses grottes marine et de ses canyons sous-marins. La meilleure p&eacute;riode pour visiter la zone est sans aucun doute l'&eacute;t&eacute;. En juin, juillet et ao&ucirc;t les villes s'animent d'&eacute;v&eacute;nements culturels tels que: &laquo; Terre Sonore &raquo; et &laquo; Teatro in sa cortizza &raquo; &agrave; Ozieri ; &laquo; Time in Jazz &raquo; et &laquo;&nbsp;Archeologia Sotto le Stelle&nbsp;&raquo; &agrave; Oschiri ; &laquo; Una notte in Italia &raquo;, le festival du cin&eacute;ma de Tavolara ; la F&ecirc;te Nationale des Villages Authentiques de Galtell&igrave;. &Agrave; signaler &eacute;galement <em>sa die de su Rughefissu</em> &agrave; Bulzi, avec la course rituelle &agrave; cheval (<em>Su Caragolu</em>) autour du village et de l'&eacute;glise de San Pietro delle Immagini.</p>

L’itinéraire propose un voyage parmi des territoires aux caractéristiques différentes, à la quête des églises romanes de la Sardaigne du nord-est. Le point de départ se trouve à Anglona, parmi les espaces verdoyants les plus charmants de l’île. Ici, dans la campagne de Bulzi on admire l’église de San Pietro del Crocifisso et la décoration dichrome de sa façade. Descendant en direction d’Ozieri, on aperçoit un nouveau paysage composé de la vaste plaine de Campo di Ozieri et des hauteurs d’origine volcanique. Le territoire abrite le site où est situé Sant’Antioco di Bisarcio, qui compte parmi les monuments romans les plus structurés et charmants. Aux environs et à proximité du fleuve Coghinas, une série de petites églises dans le territoire d’Oschiri se dévoilent aux yeux des visiteurs, qui sont fascinés par la position suggestive et par le matériau employé. Parmi celles-ci, on remarque l’ancienne cathédrale de Nostra Signora di Castro. Les églises de San Simplicio à Olbia et l’église de San Pietro à Galtellì méritent également le détour. De la première on souligne l’emploi du granit comme pierre de construction ; de la deuxième, l’importance des fresques romanes abritées à l’intérieur.

Carte itinéraire

Structures d&#039;accueil1726|1727 [2]

Art et culture1544 [1]

Artisanat et produits typiques1519 [1]

Centres culturels1568 [1]

Cin&eacute;ma et th&eacute;&acirc;tre1592 [1]

Nature et bien-&ecirc;tre1616 [1]

Restaurants1653|1654 [2]

Loisirs1689 [1]

 

LES ÉGLISES DE L'ITINÉRAIRE

 

AUTRES ITINÉRAIRES DE L'ENDROIT